LA FAIM DANS LE MONDE

Boules scintillantes et multicolores,
Une étoile en haut d'un sapin mort,
Douze pantoufles et bottes,
Impatientes, attendent la dot.

Ce n'est pas l'heure de la danse
Ce n'est pas l'heure je pense.
Ce n'est pas l'heure des cadeaux,
C'est l'heure de trinquer haut !

Déjà coulent les apéritifs,
Au lèvres de sourires festifs,
Saucisses et biscuits salés,
Amuse gueule endiablés.

Le saumon fumé de Bering,
De foie gras d'oie la terrine
Les huîtres et le riesling
Allez, les amis, tchin tchin !

Dinde royale bien que farcie
Cru de Chambol Musigny
Au coeur de ses marrons
Peut-être un bon Morgon ?

Ce n'est plus qu'on ait faim
Mais le pomerol est si fin !
Déjà j'en vois qui baillent,
Mais on finit la volaille.

De savoureux fromages
Sont un bien bel hommage
Aux merveilleux tannins
Du Gevrey-Chambertin.

Allez encore une goutte
Certes on prend la route
Mais nos joyeux convives
D'un verre ne se privent

La bûche et sa crème au beurre,
Les premiers hauts le coeur.
L'estomac est saturé,
Arrive alors la nausée.

Ca tourne dans le salon,
Ca ne tourne plus rond.
Le navire prend le roulis,
Ca ne fait pas un pli.

Trouver une issue, un port,
Pour ces infâmes porcs,
Lorient ou Messine,
Il leur faut une bassine !

Les enfants, c'est Noël !
Que la soirée fut belle,
En cet occident,
Qui attend nouvel an

Pour reprendre la fête
Pour s'aérer la tête,
Et bouffer, bouffer
Bouffer à en crever !

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site