NOTRE MONDE

 

 

NOTRE MONDE

(Recueil de 11 nouvelles dont deux inédites)

 

Notre monde ressemble à ce que nous en avons fait. Il n’est donc que le reflet de nos multiples travers que l’auteur explore au fil de onze nouvelles souvent critiques d’une société bien mal en point. Il explore aussi différents styles d’écriture, différents genres. Ainsi, au fil de votre lecture, vous vous promènerez du conte à l’aventure érotique en passant par la science-fiction, le thriller, le policier ou la politique-fiction.

Neuf des nouvelles de ce recueil ont été précédemment publiées dans les différents ouvrages collectifs auxquels j'ai participé. Vous pouvez en lire des extraits dans la rubriques "nouvelles".

 

PUBLIC ADULTE

216 pages, format A5, couverture souple.

ISBN : 978-2-9528234-4-9

Prix de vente : 13,00 euros. Titre disponible sur :

http://maruja.sener.free.fr/boutique/

 

Extrait de la nouvelle "Undercover" :

« Allez, dans la paix du Christ ! » C’est la fin de la messe. Les fidèles quittent la cathédrale de Ciudad Juárez, et se hâtent pour rejoindre leur domicile. Cette ville frontalière des États-Unis, sur la rive droite du Rio Bravo, est en effet la plus dangereuse du Mexique. Plus de deux mille personnes y ont été exécutées l’an passé par les tueurs des cartels. De l’autre côté de la place, dans un appartement richement meublé, à l’abri des regards et oreilles indiscrets, Vicente Fuentes Quirarte, José-Luis Zambada Carrilo et Maribel Santamaria Garcia discutent de la stratégie à adopter pour venger l’assassinat d’un de leurs principaux lieutenants. Vicente, digne héritier de son père, est le chef incontesté du réseau. José-Luis qui, sous de fausses identités, partage son temps entre Grand Cayman, Montevideo et Mexico, est chargé du blanchiment de l’argent tandis que Maribel s’occupe de la fabrication de l’ice, un des noms usuels de la méthamphétamine. Malgré les fortes réticences de Vicente à s’adjoindre une femme, Maribel avait réussi à le convaincre qu’elle était l’élément important qui manquait à son cartel : chimiste, elle maitrise parfaitement la synthèse de Leuckart, méthode de fabrication bien plus efficace que la méthode dite « froide » pour produire l’ice. Maribel, qui n’a intégré le groupe que depuis quelques mois, est rapidement devenue la maitresse de Vicente, ce qui a facilité sa fulgurante ascension dans la hiérarchie de l’organisation criminelle. Elle s’oppose vigoureusement aux représailles, arguant du fait qu’elles pourraient entrainer un déchainement de violence entre les clans rivaux qui serait de nature à compromettre l’utilisation commune par les cartels d’une comprimeuse ultra moderne capable de produire quotidiennement plusieurs dizaines de milliers de cachets.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×