DIVIN CHOCOLAT !

DIVIN CHOCOLAT !

Un miracle a eu lieu pendant la messe pascale dans un petit village du Lot. Un miracle aux parfums de chocolat. Très vite la situation prend une tournure inattendue et les autorités doivent prendre des mesures radicales, jusqu'à la révélation. Miracle ou imposture ?

En participation à l'anthologie « Chocoplumes » du collectif d'auteurs Dix de Plume.

 

Extrait :

« Mes amis, je vais vous surprendre. Tant mieux ! Oui, tant mieux ! Continuez ! Pâques est une fête joyeuse, et c'est une immense joie de voir ces enfants qui n'ont jamais entendu parler de Dieu, sauf peut-être dans les jurons de leur père, dont le nom de Jésus n'évoque que de la charcutaille et celui de Marie des plats cuisinés, c'est une joie immense, oui, de voir ces chenapans arpenter les jardins eux aussi ressuscités, à la recherche des œufs que leurs parents y ont cachés avec malice, une joie immense de voir leurs yeux écarquillés, brillants de plaisir, devant une poule en chocolat grandeur nature, un lapin hilare ou un panier d'œufs multicolores.»
Les bavardages se changent en brouhaha. Vincent réalise que cette fois, plus personne ne l'écoute. Les regards des paroissiens dissipés convergent tous vers le crucifix accroché au pilier ouest, celui devant lequel il se tient. Intrigué, Vincent se tait et se retourne doucement tandis que la rumeur enfle. Incrédule un instant, il retrouve vite sa foi et comprend que tous ensemble, réunis dans cette petite église quercynoise, ils assistent à un miracle : le Christ pleure sur sa croix. Mais, étrangement, les larmes ne coulent pas vraiment sur ses joues creusées par la douleur. Elles peinent à glisser sur le bronze, tant elles sont épaisses. Vincent s'agenouille et déjà une voix jaillit de l'assemblée :
« C'est un miracle ! Alléluia !»

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×