ADRIEN OU LA VRAIE VIE

ADRIEN OU LA VRAIE VIE


Un acte d'héroïsme va précipiter le jeune Adrien dans une nouvelle vie, une vie dont beaucoup rêvent. La vraie vie ?

 

En participation à l'anthologie « Nouveaux départs » du collectif d'auteurs Dix de Plume.



En lecture directe sur Calaméo : http://fr.calameo.com/books/00001230762839fb034cd

 

Extrait :

Adrien marche, la tête légèrement baissée pour empêcher le léger vent du nord de s'engouffrer sous son épaisse doudoune. Il fait froid, mais le ciel boulonnais est bleu. Le soleil d'hiver, qui tire lentement sa révérence, offre une lumière très particulière aux installations portuaires, à l'écluse qui attend les chalutiers, à l'immense plage qui s'étire jusqu'à la Crèche, aux milliers de mouettes qui s'y reposent. Adrien s'arrête au pied du phare rouge, sentinelle qui, au bout de la jetée, marque l'entrée du port. Il éteint son lecteur MP3, le range soigneusement, et ferme les yeux quelques instants pour mieux apprécier l'harmonie des cris des oiseaux marins qui dansent dans le ciel hivernal. Alors qu'il rebrousse chemin, il aperçoit un jeune garçon, sur un vélo trop grand, qui fait la course avec un drôle de petit chien. Soudain, le corniaud coupe la route du cycliste qui fait un écart. Mais il n'y a pas de garde-fou à ce niveau de la jetée et le garçonnet plonge dans le chenal avec sa bicyclette, sous le regard étonné du chien.
Par pur réflexe, sans prendre un instant de réflexion qui l'aurait sans doute arrêté, Adrien plonge à son tour dans l'eau sale et glacée. Il se saisit du gamin qui se débat, le plaque contre lui de sa main gauche et, sur le dos, se propulsant à l'aide de sa main libre et de ses pieds déjà glacés, il avance lentement vers l'échelle qui lui permettra de hisser l'enfant hors de l'eau, sous le regard médusé des rares promeneurs. L'un d'entre eux descend, et se saisit du petit garçon, miraculeusement sauvé d'une probable noyade. Adrien, à son tour, escalade l'échelle sous les bravos des témoins. L'un d'entre eux le couvre de son long manteau et lui annonce que les secours seront là dans quelques minutes. Dès leur arrivée, les pompiers réchauffent le gamin et Adrien avec des couvertures de survie, et effectuent les premiers examens. Tous deux sont en hypothermie, et l'enfant est choqué, mais ils devraient s'en remettre assez rapidement. Quelques instants plus tard, l'ambulance rouge remonte le quai vers le centre ville, puis l'hôpital. La sirène couvre les miaulements des goélands indifférents, le bleu du gyrophare remplace celui du ciel qui s'éteint doucement.

 

 

 

 

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×